Domaine de la Gaichel

Toutes nos actualités

La Gaichel une grande famille - L'interview de Philippe Rodriguez

Avec Céline & Erwan Guillou, toute une équipe s’active pour vous offrir le meilleur. Notre maître d'hôtel restaurant se prête au jeu de l'interview.

 

Pourquoi avez-vous décidé de choisir une carrière dans ce domaine ?

Natif de Touraine, région riche en patrimoine culturel et gastronomique et surtout vinicole, j’ai donc passé un CAP serveur. Ce qui m'a permis d’avoir bon nombre d’expériences en France.

 

Pour vous quels sont les atouts nécessaires pour être efficace dans ce job ?

La disponibilité est essentielle, faire preuve de discrétion et psychologie est un atout tant pour les clients que pour les équipes.

 

Quels sont les points forts du domaine ?
Le domaine de la Gaichel reste un endroit incontournable au Luxembourg. Il est vrai qu’au fil du temps il y a eu pas mal de changements, nous avons su nous adapter à l’évolution des mœurs. L’attente des clients est différente au fil du temps.

 

Quel a été votre parcours professionnel ?

J’ai acquis mon expérience dans différents relais et château en France et notamment chez MR Bondet à Tour, au Crayère à Reims et à Levernois avec Mr Grotet, mais pas seulement… Chaque établissement a sa propre signature.

C’est une richesse qui m’a apporté mon expérience.

Avez-vous une anecdote à nous faire partager ?

Le jour de la Saint Valentin est une journée propice aux anecdotes assez décalées. Je suis souvent mis à contribution pour présenter » la bague » à la future dame… ou le refus catégorique d’une demande en mariage…ça brise l’ambiance du diner !!

 

Quel est le plat que vous préférez ou que vous appréciez le mieux au jardin ?

On va opter pour la deuxième solution : la salade de homard aux agrumes ou alors le canard en deux services. Il reste un grand classique de la maison !


Que pouvons-nous vous souhaitez ?
Sue le plan personnel, la santé reste primordiale. Et, au niveau professionnel, que ça se poursuive en toute sérénité et volupté !

La Gaichel une grande famille - L'interview de Philippe Rodriguez

Retour